Il y a encore quelques mois, peu connaissaient la communauté Smash de Grenoble. C’est pour cela que chez PlugINP, l’association créée par quelques smasheurs (dont notamment Qlex) dans le but d’animer la scène locale, on a retroussé ses manches. Les quelques membres ont donc uni leurs forces pour créer un tournoi qui irait plus loin que leur école, l’INP, et qui ferait sortir la scène grenobloise de l’ombre. Le G.R.A.S. était né.
Les 16 et 17 novembre derniers se tenait donc le premier tournoi de Super Smash Bros. Melee à Grenoble. Une grande salle pour accueillir les joueurs, une équipe soudée et rodée aux événements associatifs pour gérer l’aventure, un écran géant pour la diffusion des matchs aux spectateurs, l’hébergement chez l’habitant, une soirée dans un bar pour mieux se connaître et discuter. Sans le moindre doute, le G.R.A.S. (pour Grenoble Roxx at Smash) réunissait tous les ingrédients pour garantir un grand événement Smash. Et les joueurs ne s’y sont pas trompés, le tournoi atteignant sa limite de 50 participants en quelques jours !
Sur place également, entre le tournoi single du samedi gagné par Tekk, les sandwiches, le tournoi double du dimanche remporté par Tekk (encore lui !) et Fauster, les sandwiches, la crew organisée dans une des colocations le vendredi soir ou à la salle le dimanche, et les sandwichs (encore eux !), le tournoi fut un franc succès pour tous les joueurs présents.

« C’est le meilleur tournoi auquel je suis allé. » – Meljin
« C’était un tournoi qui pétait sa mère. » – Fauster
« Si je devais classer ce tournoi, je le mettrais god tier. » – Alox
« C’était mon premier tournoi, et c’était pire que top ! » – Aephage

Devant ces avis unanimes, une seule solution pour le G.R.A.S. : remettre le couvert pour une nouvelle édition encore plus riche.
Aujourd’hui, c’est plus de 70 joueurs qui se sont donnés rendez-vous à Grenoble pour le G.R.A.S. II. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, les membres de PlugINP ont repris ce qui avait marché au G.R.A.S. premier du nom, mais cette fois un menu maxi : 25 setups pour un tournoi fluide, qui commencera avec le samedi avec le tournoi en simple. Avec une première phase de rondes suisses, un bracket à 64 joueurs qui permettra de déterminer le vainqueur.
Si aucun stream ne sera disponible pour suivre le tournoi, rendez-vous sur le compte Twitter de LeFrenchMelee pour connaître les résultats. Avez Tekk, Salepâte ou Cyr présents pour l’événement, le tournoi sera une bonne indication pour connaître le joueur qui dominera l’année 2014 !
Demain dimanche, ce sont les doubles qui prendront le relai, avant que les Dijonnais ne tentent de battre les Grenoblois à domicile dans une crew battle à haute tension !

En attendant les vidéos, découvrez (ou redécouvrez) le teaser du G.R.A.S II !

Comments

comments