Lisez l’article original (en anglais) sur le blog de Jim Morrison.

À part jouer des friendlies avec vous, les autres êtres humains sont des outils extraordinaires pour certaines situations d’entraînement ! Vous pouvez leur donner des instructions, et ils auront aussi des choses à apprendre de l’entraînement.

Le spacing est un des aspects les plus fondamentaux de Super Smash Bros. Melee. Il peut être résumé simplement par « savoir où et quand effectuer une action ». Ce savoir vient avec l’expérience et la connaissance des actions de votre personnage et de leur portée. Mais avec un partenaire d’entraînement, vous pouvez aussi vous entraîner à ça.

Un de mes entraînements préférés avec des nouveaux joueurs, pour leur montrer le spacing, c’est de prendre Marth vs Fox. Je vais faire un Nair en jouant Fox, et leur travail est de dashdance puis me grab. Ça a l’air simple, mais ça ne l’est pas vraiment, parce qu’on peut changer le timing. Ça leur enseigne donc le concept de portée. À quel spacing faut il dashdance quand on est Marth contre Fox pour pouvoir réagir à un Nair et avoir le temps de le punir ?

S’entraîner à ce genre de choses est très important, parce que ce sont des situations auxquelles vous pourriez faire face à la weekly contre ce Fox que vous détestez. Au-delà d’un simple exercice pratique, ça vous fait travailler le concept tout entier de spacing. Et ça s’adapte à n’importe quel personnage. À quelle distance dois-je être pour agir et rester en sécurité ?

Un autre exercice qui m’a toujours amusé, et que je fais encore aujourd’hui, c’est le mur d’uptilt de Falco. C’est un des trucs les plus frustrants du jeu, et si Falco spam l’uptilt, on a l’impression qu’il est intouchable – jusqu’à ce qu’on dissèque le mouvement. Essayer de se glisser entre deux uptilts est un bon exercice pour entraîner les nouveaux joueurs à gérer leur timing. Si vous trouvez ça très facile, vous pouvez tenter le mixup avec des backair autocancel et des shines entre les uptilts.

Mon exemple final, c’est essayer de faire des upair ou uptilt sur quelqu’un qui tombe sur vous, en jouant Fox. S’ils tombent en ligne droite, ça ne devrait pas être bien dur, mais quand ils commencent à fastfall et à tomber sur le côté, ça devient bien plus dur, et demande un timing impeccable.

Tous ces exercices ont une chose en commun et elle est cruciale. Chaque routine d’entraînement est entièrement basée sur l’idée de regarder votre adversaire. Quand vous comprenez le tech skill et que vous pouvez contrôler votre personnage, c’est la chose la plus importante à travailler. Beaucoup de nouveaux joueurs ont des difficultés à regarder leur adversaire et voir exactement ce qu’il est en train de faire, à quelle distance. Ces exercices devraient pouvoir aider. La prochaine fois que vous jouez avec un ami, prenez cinq minutes sur votre session de friendlies et essayez de grab le Nair de Fox quelques fois, chacun votre tour. Ou mieux encore : créez votre propre exercice !